J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

27/01/2008

Prise pour un avion en feu, une météorite finit sa course à Bourges

decoration
L'aviation civile a confirmé le passage de ce qui "pourrait être un petit morceau de météorite". Rien n'a été trouvé sur place et il n'y a eu ni victime, ni dégâts, selon la préfecture.

Alertés par des habitants, des pompiers du Vaucluse ont recherché vendredi soir un avion en feu qui s'est avéré être une météorite ayant achevé sa course à Bourges (centre de la France) après avoir été signalée à Gap, Montélimar et Lyon (sud et centre-est).

"Vers 18H00 des gens nous ont signalé un avion en feu disparaissant au-dessus d'une colline", a indiqué le centre de secours (Codis) du Vaucluse (sud) qui avait reçu des appels de Carpentras et Avignon. "On a dépêché des véhicules sur place à la recherche d'un aéronef. Mais on n'a rien trouvé. Des recoupements nous ont ensuite permis d'établir qu'il s'agissait d'une météorite", a poursuivi le Codis.
Selon des scientifiques, six chutes de météorites sont enregistrées chaque année en France. Mais les Vauclusiens n'ont pas été les seuls à avoir de la chance.

Selon le Codis 69, un particulier a appelé vers 18h00 "pour dire qu'il avait vu une lumière verte traverser le ciel au-dessus de Lyon".
Alertée, la base aérienne du Mont Verdun, à Saint-Cyr-au-Mont-d'Or (Rhône), a indiqué que "c'était une météorite et qu'elle était tombée du côté de Bourges". Les gendarmes de Bourges ont été alertés vers 18h30 par un automobiliste ayant vu "une lumière de couleur verte ou bleue puis avoir entendu une détonation". La "chose" serait tombée entre Bourges et Troy, un village à 7 km au sud de la ville. Selon la préfecture du département du Cher, l'aviation civile a confirmé le passage de ce qui "pourrait être un petit morceau de météorite". Rien n'a été trouvé sur place et il n'y a eu ni victime, ni dégâts, selon la préfecture.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Général | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.