J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

26/01/2008

Le succès d’ATR ne se dément pas

Le succès d’ATR ne se dément pas
 

Tous les avionneurs ont connu une année record et ATR n’a pas dérogé à la règle. Le constructeur franco-italien du groupe EADS a dévoilé ses résultats lors de sa conférence de presse annuelle. Le chiffre d’affaires, les commandes, les livraisons : tout a explosé.

ATR a en effet enregistré des contrats pour 113 turbopropulseurs et 26 options. 74 d’entre eux iront rejoindre la flotte de nouveaux clients et 52% officieront en Asie. Le carnet de commandes compte désormais 195 appareils. Parallèlement, le constructeur a quasiment doublé ses livraisons, passant de 24 ATR42 et 72 remis en 2006 à 44 en 2007. Les résultats financiers suivent le mouvement, le chiffre d’affaires ayant pris 56% par rapport à 2006 pour atteindre 1,1 milliard d’euros.

2007 a été une année particulièrement riche pour ATR. Le premier turbopropulseur équipé d’un système de divertissement en vol et d’un éclairage par LED a été livré (à la compagnie indienne KingFisher). Ses services ont été développés avec le lancement de deux centres de pièces de rechange à Delhi et Auckland et celui d’un centre de formation et de support à Bangalore. Mais surtout, une nouvelle série est née : la série -600.

Pour 2008, ATR prévoit de poursuivre l’augmentation des cadences de production et de dépasser les 60 turbopropulseurs livrés. Le chiffre d’affaires devrait également passer la barre d’1,3 milliard d’euros. Plus que d’aller conquérir de nouveaux marchés, même si le constructeur ne quitte pas des yeux l’Amérique du Nord, ATR va se concentrer sur le maintien de ses 50% voire 60% de parts de marché dans le secteur des turbopropulseurs de 50 à 74 places en Asie Pacifique, en Afrique, en Amérique du Sud et en Europe.

Enfin, signe de la prospérité de l’entreprise, la masse salariale a augmenté de 13% et atteint 780 employés. Cette croissance ne devrait pas ralentir : d’autres embauches sont prévues pour 2008.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.