J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

25/01/2008

Thai Airways à Samui et Bangkok Airways en Europe

Bangkok Airways
ATR-72 de Bankok Airways

Deux événements d’apparence banale vont faire des vagues dans le transport aérien thaïlandais. Les 16 et 18 janvier, Bangkok Airways a finalement confirmé sa commande d’A350XWB auprès d’Airbus puis Thai Airways a reçu l’autorisation de desservir Koh Samui. Deux monopoles semblent ainsi brisés.

Le premier est celui de Thai Airways sur les destinations long-courriers au départ de Bangkok Suvarnabhumi. Bangkok Airways, en confirmant son engagement sur quatre A350XWB et deux options, va en effet pouvoir desservir des villes situées à entre six et douze heures de vol de la capitale thaïlandaise. Elle vise prioritairement l’Europe, vers laquelle Thai réalise aujourd’hui la grande majorité de ses vols très long-courriers.

En revanche, Bangkok Airways va perdre son monopole sur Koh Samui, après en avoir profité pendant dix-huit ans. Chaisak Angkasuwan, le Directeur Général de l’Aviation Civile en Thaïlande, a annoncé que Thai Airways desservirait l’île paradisiaque deux fois par jour à partir du 15 février.

Celle-ci ne compte qu’un seul aéroport, construit et géré par Bangkok Airways qui y réalise une vingtaine de rotations quotidiennes depuis la capitale en ATR72, Boeing 717 et même en Airbus A319 depuis son extension l’été dernier.

Avec 1,6 million de passagers annuels, c’est l’une des routes les plus lucratives de la compagnie. Si quelques autres compagnies malaisiennes desservent déjà Samui, l’arrivée de Thai va introduire une concurrence encore inconnue sur la destination.

La plateforme de l’île a récemment vu ses capacités d’accueil multipliées par quatre depuis la mise en services de ses nouveaux terminaux capables de traiter confortablement jusqu’à 16 000 passagers par jour.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.