J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

21/12/2007

Parcours pour devenir PNC chez Air France et chez EasyJet

Parcours pour devenir hôtesse,steward, chez Air France et chez EasyJet
 

Dans le secteur des PNC (Personnel Navigant Commercial), l'embauche est permanente, que ce soit en contrat CDI ou le plus souvent, pour commencer, en CDD. Comme pour les PNT, c'est Air France qui fait la pluie et le beau temps avec des sélections permanentes. La situation la plus fréquente est un CDD dans une compagnie régionale avant d'intégrer la « grande maison »...


Air France

Air France projette de recruter 3000 PNC sur trois ans... Cependant, gardons à l'esprit les précautions d'usage : la perspective est intéressante, certes, mais sous réserve qu'aucun événement majeur ne vienne contrarier la progression du transport aérien mondial. Car cette estimation tient naturellement compte de la croissance de la flotte et des prévisions d'expension de la compagnie. Les profils des candidatures sont très diversifiés, l'accès à la carrière étant toujours possible avec le niveau BAC. Toutefois, il est à noter que la plupart des postulants sont le plus souvent issus de filières : langues, écoles de commerce ou de tourisme, avec BAC+2 voire plus.

Autre pré-requis : avoir 21 ans révolus, même si, là encore, cet âge limite devrait être, en vertu des réglementations européennes à venir, ramené à 18 ans. Il faut faut ensuite être titulaire d'un certificat sécurité sauvetage (CSS) théorique et pratique. Air France recrute également des PNC ayant une formation complète et ayant déjà exercé dans une autre compagnie. Tous les candidats vont de nouveau suivre une formation complète Air France de trois semaines sur le plan sécurité et commercial. Autre facteur primordial : posséder un anglais courant allant bien au delà de l'anglais scolaire. Un anglais médiocre est en effet rédhibitoire. Enfin, dernier obstacle incontournable : l'aptitude physique. La visite médicale est obligatoire pour la mise en ligne, autant savoir le plus tôt possible si le candidat est effectivement apte (les principales causes d'arrêt maladie concernent le dos, la vision et l'ouïe. L'importance de cet examen physique n'est pas toujours clairement mis en avant lorsque les candidats au métier poussent la porte des écoles. Cette visite médicale est payante et s'effectue dans un centre d'expertise médicale du personnel navigant. Tous les autres critères classiques, comme la taille, le poids, l'expérience hôtelière, ont été supprimé depuis longtemps. D'autre part, il existe un processus de mobilité interne qui permet au personnel sol de postuler à la fonction de PNC. Concrètement, la sélection comporte quatre épreuves. Le test d'anglais est très sélectif. Vient ensuite le test psychotechnique évaluant la capacité du candidat à mobiliser ses ressoucres et à adapter son raisonnement dans différentes situations données. Ces tests sont créés par des organismes indépendants d'Air France. Le test de groupe évalue la capacité à travailler en équipe.

En cas d'échec au test d'anglais ou au test psychotechnique, le candidat peut se représenter à la sélection au bout de six mois. En cas d'échec au test de groupe, le délais pour repasser en sélection est d'un an. Enfin, le postulant ne peut se présenter que trois fois au total. Le candidat passe ensuite un questionnaire de personnalité qui « apprécie la dimension de l'individu ainsi que les attente à l'égard de son environnement professionnel et social. Cette étape permet alors aux recruteurs de mener à bien la dernière épreuve : l'entretien individuel. Rappelons que le service de sélection et de recrutement d'Air France pour l'ensemble du personnel, PNT, PNC et PS (personnel sol) est certifié iso 9001 (norme relatives aux systèmes de gestion de la qualité ; elle donne les exigences organisationnelles requises pour l'existence d'un système de management de la qualité). Pour les responsables du recrutement PNC, il n'est pas nécessaire de se préparer. Ils ne souhaitent pas recevoir des postulants ayant une attitude trop formatée et une stratégie de comportement. Le naturel est le meilleur atout du candidat. Air France recherche des aptitudes, pas des points bloquants.

Après ces sélections, le futur PNC entrera en formation selon des délais variables, compris entre six et huit mois, pour les extérieurs, et un an pour les recrutés en interne, s'ils n'étaient pas titulaire du CSS. A la fin de ces trois semaines de stage (contrat de stagiaire rémunéré), le candidat part directement en ligne avec un CDI en poche pour une période d'essai de six mois. Pour travailler, le PNC devra aussi obtenir un agrément préfectoral établi après une enquête auprès de quatre grands corps d'État : la Police, la Gendarmerie, la DGSE et les renseignements généraux. Cette procédure est initiée par la compagnie et permettra d'établir le « crew member certificate », indispensable à l'exercice du métier de navigant. Sa perte entraîne un licenciement immédiat.

Ces sélections ont lieu tout au long de l'année, afin de permettre aux recruteurs de compter sur un vivier substantiel de candidatures.

L'affectation d'embauche s'effectue sur secteur court et moyen-courrier. Le salaire de base est de 1500 euros brut sur treize mois, auxquels il faut ajouter les primes, ce qui donne environ 23.000 euros bruts annuels. Ce salaire est revalorisé au bout de six et douze mois après la période d'essai. Côté perspective de carrière, l'étape suivante est le poste de chef de cabine, accessible au minimum après quatre années d'ancienneté (une dizaine d'années en moyenne). L'examen requiert un niveau d'anglais entretenu (quasi-bilinguisme), un test d'aptitude, un test de connaissance de l'entreprise (services et produits offerts par la compagnie, procédures, clientèle, etc.) et de la réglementation aéronautique.

A ce stade, le salarié peut poursuivre son ascension en prétendant le concours de chef de cabine principal (après trois ans de fonction de chef de cabine) ou celui pour entrer dans l'encadrement. Il existe aujourd'hui 15.000 PNC, 3000 chefs de cabine, 800 chefs de cabine principaux, 350 cadres PNC dont 15 chefs PNC, 80 chefs hôtesse/steward et 200 instructeurs. Aucune limite d'âge n'est imposée à l'embauche, mais il reste nécessaire d'avoir cotisé au moins 25 annuités pour bénéficier d'une pension à partir de 50 ans. L'âge de la cessation d'activité est encore fixé, par décret, à la date du 55ième anniversaire.


EasyJet

EasyJet recrute des PNC, c'est un fait. Combien ? Difficile à définir. Le dernier « recrutement day » qui s'est tenu à Lyon en novembre dernier avait pour objectif le recrutement d'une quarantaine de personnes. La compagnie recherche, en effet, pour ses bases parisiennes et lyonnaises, des équipages de cabine. Ce personnel de bord devra avant tout être bilingue anglais : logique, la compagnie transporte une importante clientèle anglophone. Mais surtout, les formations sont faites en anglais. Votre aptitude linguistique sera donc vérifiée à l'occasion de ces « recrutement days ».

Il faut également posséder le BAC. Une première expérience dans les postes similaires, voire dans un métier de services, sera un atout indéniable. A la suite de cette première étape (lasélection est assez sévère : 70 candidatures retenues sur 400), le candidat devra passer des tests psychotechniques. Ensuite, il sera convoqué à Londres pour une nouvelle épreuve de sélection : il sera mis en situation au sein du centre d'entraînement.

Après une période de formation de quatre semaines sur l'aéroport de Luton à Londres, il sera rapidement mis en ligne pour une période d'essai, et contrôlé le long du premier au troisième mois. En cas d'échec, le PNC est remercié. Dans le cas contraire, son contrat est transformé en CDI. Le salaire varie entre 19.000 euros et 23.000 euros annuels, auxquels il faut ajouter les primes et autres intéressements sur les ventes à bord. Côté physique, il est préférable, pour des raisons de sécurité, de mesurer entre 1,58 et 1,90m...
> Plus de publicité aéro

Publié dans Devenir hôtesse/steward | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.