J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

30/11/2007

Hawaiian Airlines se convertit à Airbus

Hawaiian Airlines se convertit à Airbus

Hawaiian Airlines veut renouveler sa flotte long-courrier. Et pour elle, il ne s’agit pas seulement d’acquérir des appareils plus modernes : elle veut tout changer, y compris leur constructeur. La compagnie américaine a donc signé plusieurs protocoles d’accord avec Airbus et Rolls-Royce le 28 novembre qui prévoient l’acquisition de vingt-quatre long-courriers : six A330-200 et six A350-800 en commande ferme et autant en droits d’achat. Les A350XWB seront équipés de réacteurs Trent XWB, les seuls disponibles actuellement pour le nouvel appareil d’Airbus, et les A330-200 de Trent 700.

L’ensemble des contrats est estimé à 4,4 milliards de dollars, selon les prix affichés au catalogue, ce qui en fait l’investissement le plus important de toute l’histoire de la compagnie. La transaction devrait être finalisée au début de l’année 2008. Hawaiian Airlines engage ainsi son plan de renouvellement de flotte progressif, qui prévoit également son expansion ainsi que celle de son réseau.

Les A330 et A350XWB vont en effet prendre la place de ses dix-huit Boeing 767-300 (photo), dont la majorité est en version ER. L’A330-200 possède un rayon d’action plus important (12 500km contre 11 000km) tout en transportant quarante-cinq passagers supplémentaires. Hawaiian Airlines compte ainsi desservir des destinations plus lointaines qu’aujourd’hui, sans effectuer d’escale. L’A330-200 devrait notamment se rendre dans toute l’Amérique du Nord et dans l’est de l’Asie. L’A350XWB devrait pousser jusqu’au sud de l’Asie, l’Amérique Latine et l’Europe.

Les A330 devraient être livrés à partir de 2012, aménagés en configuration biclasse de 305 places. Les A350-800 suivront en 2017 et seront également aménagés en configuration biclasse, celle-ci comptant cette fois 322 sièges. Mais Hawaiian s’est également assuré la possibilité de recourir au leasing pour les A330, afin de pouvoir les introduire dans sa flotte dès 2009. Ils remplaceraient les appareils qu’elle exploite aujourd’hui en leasing et qui arriveront alors en fin de contrat. Grâce à la grande flexibilité des accords préliminaires, elle est sûre de pouvoir aisément et rapidement répondre à ses besoins et aux opportunités qui se présenteront dans les vingt prochaines années.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.