J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

12/11/2007

Emirates passe à Airbus une mégacommande de plus de 20 milliards de dollars tandis que Qatar Airways signe avec Boeing pour 30 787 Dreamliner et cinq autres appareils cargo 777 pour 6,1 milliards de dollars

Emirates passe à Airbus une mégacommande de plus de 20 milliards de dollars
 

La compagnie de Dubaï Emirates a annoncé dimanche qu'elle commandait à Airbus 70 A350 XWB et trois exemplaires supplémentaires de l'A380, et qu'elle transformait en commandes fermes ses intentions d'achat sur huit autres A380, pour une valeur totale de plus de 20 milliards de dollars. Il s'agirait, selon les dirigeants d'Airbus, de la plus grande commande en valeur de toute l'histoire du constructeur européen. Emirates a aussi pris une option sur 50 autres appareils A350, l'avion long-courrier nouvelle génération lancé par Airbus pour concurrencer le Dreamliner 787 du constructeur américain Boeing.

Réagissant à cette annonce, le patron d'Airbus, Thomas Enders, a déclaré à la presse qu'il était "à juste titre fier" de ce contrat. L'annonce a été faite par le président d'Emirates, cheikh Ahmed ben Saïd Al-Maktoum, lors d'une conférence de presse peu après l'ouverture du Salon aéronautique de Dubaï. La valeur totale des nouvelles commandes fermes passées à Airbus par Emirates pour les 70 A350 et les 11 A380 est évaluée à 20,2 milliards de dollars, a indiqué le constructeur européen. Ce contrat porte à 58 le nombre de A380 commandés par Emirates, ce qui fait de la compagnie de Dubaï, de très loin, le plus gros client mondial du superjumbo d'Airbus.

L'appareil vedette du constructeur européen, dont le programme a subi trois retards représentant environ un délai de deux ans pour les livraisons, a effectué le mois dernier son premier vol commercial sous les couleurs de la compagnie Singapore Airlines. Mas la commande la plus significative, et aussi la plus attendue, est sans conteste celle portant sur les A350. Emirates avait annoncé il y a plusieurs mois qu'elle voulait commander une centaine d'appareils long-courriers et qu'elle hésitait entre le A350 XWB et le Dreamliner de Boeing. Les dirigeants d'Emirates avaient aussi indiqué que le contrat ne serait pas partagé, c'est-à-dire qu'il irait vers un seul type d'appareils.

Les 70 commandes fermes, qui portent pour 50 exemplaires sur l'A350-900 et pour les 20 autres sur l'A350-1000, font d'ores et déjà d'Emirates le deuxième client de ce long-courrier après une autre compagnie du Golfe, Qatar Airways, qui avait annoncé en juin lors du salon du Bourget (France) une commande de 80 appareils. Pour sa part, Boeing a dû se contenter d'une commande par Emirates de 12 B777-300 d'une valeur de 3,2 milliards de dollars. "J'ai eu l'occasion de féliciter Louis Gallois", le PDG d'EADS, la compagnie propriétaire d'Airbus, a commenté, beau joueur, le vice-président de Boeing, Scott Carson.

Interrogé sur les raisons ayant pu amener Emirates a opter pour le A350 plutôt que pour le Dreamliner, M. Carson a simplement déclaré: "nous n'avions pas l'avion qu'ils voulaient". Emirates avait conduit des négociations serrées ces derniers mois avec les deux constructeurs rivaux pour s'assurer que l'appareil que commanderait la compagnie correspondrait exactement à ses besoins.


Emirates passe à Airbus une mégacommande de plus de 20 milliards de dollars (2)

Dans le même temps
, la compagnie Qatar Airways a signé dimanche un contrat avec Boeing pour acquérir 30 avions 787 "Dreamliner" et cinq autres appareils cargo 777 pour 6,1 milliards de dollars, a annoncé le constructeur américain.

Cette transaction figurait déjà sur le carnet de commandes de Boeing mais le client n'avait pas été identifié jusqu'à ce jour. Le contrat a été rendu public à l'occasion du salon aéronautique de Dubaï, qui s'est ouvert dimanche et dure jusqu'au 15 novembre. Le directeur général de Qatar Airways, Akber al-Baker, a indiqué au cours de la cérémonie de signature que sa compagnie prenait aussi option pour 30 autres appareils 787 "Dreamliner".

En 2006, Qatar Airways avait commandé 14 avions 777-300, six 777-200 et deux appareils cargo 777, a rappelé Boeing. Peu auparavant, la compagnie Emirates de Dubaï avait annoncé avoir commandé 12 Boeing 777-300 pour 3,2 milliards de dollars.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.