J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

05/11/2007

Air Asia X a décollé

Air Asia X a décollé
 

La filiale long-courriers d'Air Asia est devenue réalité. Air Asia X a effectué son vol inaugural entre Kuala Lumpur et Brisbane dans la nuit du 2 au 3 novembre à bord de son Airbus A330-300. La liaison sera à présent réalisée quatre fois par semaine. Elle avait attendu le feu vert des autorités australiennes jusqu’au 1er novembre.

Air Asia X prévoit de poursuivre son développement vers la Chine, probablement vers Hangzhou, et de lancer une nouvelle route vers l’Australie, pour atterrir de préférence à Melbourne Avalon. La desserte du Royaume-Uni est prévue pour le quatrième trimestre 2008.

Cette nouvelle compagnie malaisienne est la filiale de la low-cost malaisienne Air Asia, détenue par Tony Fernandes. Bien qu’elle soit une compagnie long-courrier à bas coûts, son service se situe entre le modèle low-cost et le modèle traditionnel, les vols long-courriers requérant tout de même un minimum de confort. Le passager a ainsi une place désignée à bord de l’appareil et se fait servir un repas, celui-ci pouvant être complété par un snack, payant cette fois. Il paie une charge supplémentaire évaluée en fonction du poids de ses bagages.

L’A330-300 est également aménagé en configuration biclasse : la classe économique (279 sièges) et la « XL Premium » (36 sièges). Les sièges XL sont, selon les dires de la compagnie, aussi bons qu’une classe affaires mais le voyageur qui s’y installe ne bénéficie pas de tous les petits plus qui font l’attrait de la Business.

Air Asia X n’exploite encore qu’un Airbus A330-300 de seconde main en leasing. Un second appareil devrait intégrer sa flotte dans la seconde moitié de 2008. Elle attend également quinze A330-300 à partir de septembre 2008 qu’elle a acquis directement auprès d’Airbus. Elle pourrait enfin passer prochainement une commande auprès d’Airbus ou de Boeing pour vingt-cinq A350XWB ou B787. Celle-ci pourrait plutôt revenir au constructeur européen, le B787 étant trop petit pour les besoins de la compagnie si la version -10 n’est pas lancée.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.