J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

28/10/2007

3ème accident pour le Dash 8-400 (Q400) de SAS

3ème accident pour le Dash 8-400 (Q400) de SAS
 

Tous les appareils de type Dash 8 (Q400) de la compagnie aérienne Scandinavian Airlines System (SAS) ont été frappés d'une interdiction de vol suite à un accident à Copenhague samedi, a annoncé SAS. "Tous les Dash 8-400 (Q400) du groupe SAS sont immobilisés jusqu'à nouvel ordre", a indiqué la compagnie dans un communiqué. SAS compte au total 27 appareils de ce type. Cette annonce survient après que l'un d'entre eux eut effectué un atterrissage d'urgence à l'aéroport de Copenhague. Le vol SK 2687 en provenance de Bergen, en Norvège, avec 40 passagers et quatre membres d'équipage à son bord "a eu un accident à l'aéroport de Copenhague à 16H55 locale", 14H55 GMT, a indiqué SAS.

"Avant l'accident, un problème avec le principal train d'atterrisage avait été rapporté" a poursuivi la compagnie. L'agence de presse danoise Ritzau a rapporté que le train d'atterrissage droit de l'appareil s'était effondré alors que l'avion se posait, et que l'appareil s'était couché sur son flanc droit. L'accident a contraint l'aéroport à fermer une piste et aucune des personnes à bord de l'avion n'a été sérieusement blessée, selon l'agence. Cet accident vient s'ajouter à la liste de problèmes similaires qu'a eus SAS depuis début septembre avec ses Q400, produits par le constructeur canadien Bombardier.

Le 9 septembre, un Q400 de SAS avec 73 personnes à bord avait atterri en catastrophe à l'aéroport d'Aalborg (nord du Danemark), avec un train d'atterrissage détruit et une aile qui avait pris feu au contact du sol. Cinq passagers avaient été légèrement blessés lors de l'évacuation. Trois jours plus tard, le 12 septembre, SAS connaissait un incident similaire à Vilnius (Lituanie) avec le même type d'appareil, qui n'a pas fait de victime.

La compagnie avait alors décidé de clouer au sol ses 27 Q400, afin de les contrôler. La flotte avait progressivement repris ses vols début octobre. Le 10 octobre, un Q400 de SAS, en route vers Gdansk, en Pologne, depuis Copenhague, avait dû faire demi-tour et se poser à son point de départ avec 47 passagers à son bord. Le pilote avait détecté un problème au niveau de la porte du train d'atterrissage.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.