J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

11/10/2007

Retard du Boeing 787: ANA envisage de réclamer des dédommagements

787 4

Il n’y aura finalement pas que le premier vol du Dreamliner de retardé. Après avoir démenti les rumeurs de report durant des semaines, Boeing a annoncé le 10 octobre qu’il ne pourrait pas respecter le calendrier des livraisons de son B787 et les a décalées de six mois. Le premier appareil ne sera donc remis à la compagnie japonaise ANA qu’à la fin du mois de novembre 2008, voire en décembre, au lieu de mai.

Le vol inaugural du B787 a également été reculé. Initialement prévu pour la fin du mois d’août 2007 puis décalé à novembre au début du mois de septembre, il est à présent fixé à la fin du premier trimestre 2008. Un tel retard dans un programme aéronautique n’a rien d’anormal, surtout au vu du nombre d’innovations que celui-ci a rassemblées.

Boeing a mis le design de son Dreamliner hors de cause et évoqué des problèmes dans l’achèvement de l’assemblage des premiers appareils comme raison de ses délais. Plus précisément, ils proviennent de la chaîne des fournisseurs. Le constructeur américain connaît une pénurie de composants, notamment de rivets. Il a également eu des soucis dans l’intégration des systèmes et des logiciels de l’appareil, conçus par Honeywell. Ces deux difficultés ont été partiellement surmontées mais pas assez rapidement pour permettre à Boeing de maintenir son calendrier.

Les retards ne devraient pas avoir d’impact sur ses prévisions financières de 2007 et 2008. En revanche, 2009 s’annonce moins sûr. Si les six mois de retard ne semblent pas remettre en question les opérations de Qantas, la compagnie australienne a fait connaître son intention de demander compensation. Elle ne devrait pas être la seule à agir ainsi.

Le constructeur américain prévoit quant à lui d’augmenter ses cadences de production afin d’absorber les retards d’ici à 2010. Ainsi, Qantas devait recevoir quinze appareils entre août 2008 et décembre 2009. La première livraison n’aura certes pas lieu au mois d’août mais elle de devrait pas être reportées de six mois et Boeing a assuré à la compagnie australienne qu’à la date du 31 décembre 2009, les quinze B787 auront été livrés. Si le constructeur parvient à réaliser ses nouveaux objectifs, seule une quinzaine de compagnies clientes devrait être touchée.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.