J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

02/10/2007

Big bang dans le transport aérien

Big bang dans le transport aérien
 

Du jamais vu dans l'histoire de l'aviation. Le 15 août, la chine a supprimé définitivement 48 vols réguliers au départ de Pékin. Motif : le ciel chinois est saturé !
En 2006, le trafic aérien y a progressé de près de 20 %. A Pékin, près de 49 millions de voyageurs ont fréquenté l'aéroport, conçu pour en accueillir 35 millions. D'ici la fin de l'année, 365 autres vols s'arrêteront. Et aucune nouvelle compagnie ne pourra voir le jour avant 2010 !

A l'image de l'aéroport de Pékin, le secteur du transport aérien frise la surchauffe. Oublié, la crise qui a suivi les attentats du 11 septembre : l'an dernier, 2,12 milliards de personnes ont pris l'avion, 30 % de plus qu'en 2002. Cette année, les compagnies aériennes devraient engranger 5,1 milliards de bénéfices, contre 13 milliards de pertes en 2001. Et l'horizon est dégagé : selon Boeing, le trafic va croître d'au moins 5 % par an jusqu'en 2026. "D'ici là, nous pensons que 29.000 avions seront vendus dans le monde, assure Yves Galland, représentant de la firme américaine en France. Soit un marché de 2800 milliards de dollars.". 
Plusieurs phénomènes expliquent ce spectaculaire redressement. Le plus important est évidemment la mondialisation.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.