J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

11/08/2007

Ryanair saisit la Commission UE concernant les aides d'Etat

Ryanair saisit la Commission UE concernant les aides d'Etat

 La compagnie aérienne irlandaise à bas prix Ryanair, qui avait menacé il y a un mois d'attaquer en justice la Commission européenne pour avoir tardé à enquêter sur des aides d'Etat accordées à des concurrents, vient d'adresser formellement ses reproches à la Commission.

"Nous avons reçu cette semaine des plaintes formelles de la part de Ryanair", a confirmé vendredi un porte-parole de l'exécutif européen. Dans ces plaintes, Ryanair reproche à la Commission d'avoir négligé ses plaintes, adressées il y a plus d'un an, à propos de supposées aides d'Etat au bénéfice d'Air France et de Lufthansa. Il y a un mois, Ryanair avait annoncé qu'il comptait attaquer la Commission devant la Cour européenne de Justice (CEJ) pour son manque de diligence.

Cour européenne
Les plaintes déposées cette semaine ne sont qu'une étape obligatoire avant que Ryanair ne saisisse la Cour de Luxembourg. La Commission dispose à présent de deux mois pour répondre aux critiques de la compagnie irlandaise. En juillet, Ryanair avait ciblé les aides publiques accordées à Air France et Lufthansa, mais aussi Alitalia et Olympic Airways.

"Nous sommes confiants sur le fait que la Commission a pris de bonnes décisions", a répété un porte-parole de la Commission. "La Commission est bien connue pour son aptitude à traquer avec détermination les aides d'Etat (illégales) lorsque les cas sont avérés", a-t-il ajouté. Il y a plus d'un an, Ryanair avait soumis un dossier concernant "des centaines de millions d'euros d'aides d'Etat illégales garanties par les gouvernements français, allemand, italien et grec pour subventionner leurs compagnies nationales".

Fausses enquêtes
"D'un côté, la Commission européenne refuse d'agir contre de graves violations des règles encadrant les subventions par des gouvernements nationaux
, et de l'autre elle lance de vraies fausses enquêtes contre des petits aéroports régionaux et secondaires comme Charleroi", avait commenté Ryanair le mois dernier. La Commission avait exigé début 2004 que Ryanair rembourse un tiers des aides que lui avait versées la Région wallonne pour desservir cet aéroport. Ryanair attend le verdict de la CEJ.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.