J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

30/07/2007

Avec V Australia, Virgin fait encore des petits

Vigin

 

Son nom, elle le signera d’un V qui veut dire Virgin. Car la nouvelle compagnie internationale long-courrier australienne ne reniera aucune de ses origines lorsqu’elle décollera en novembre 2008. Faisant référence à la fois à la marque fétiche de Richard Branson, dont elle est une nouvelle bouture, et à son pays d’origine, son nom sera « V Australia ». Il a été révélé le 25 juillet par le groupe Virgin Blue à Sydney.

V Australia a déjà trouvé son image. Les appareils de sa flotte seront revêtus d’une livrée argentée sur le fuselage et rouge sur l’empennage, fidèle au style Virgin. Ils porteront également les éléments du drapeau australien : l’Union Jack sera présent à l’arrière du fuselage et les étoiles de la Croix du Sud parsèmeront la queue. Quant au logo, il se décompose en un V massif, rouge et étoilé, ainsi que du mot « australia » en lettres minuscules et blanches (ou grises sur le fuselage).

Virgin V

 

Virgin Blue n’a pas seulement présenté le look de sa quatrième filiale. Elle a également annoncé qu’elle avait obtenu l’autorisation de l’IASC australienne (International Air Services Commission) pour lancer ses vols directs entre l’Australie et les Etats-Unis à partir du mois de novembre 2008. Si les destinations n’ont pas encore été précisées, elles devraient initialement se situer sur la côte est de l’Australie et la côte ouest des Etats-Unis. La flotte sera composée de sept Boeing 777-300ER (Extended Range), la plupart commandée directement auprès de Boeing le 21 mars. Seul le premier Triple Sept sera acquis en leasing auprès d’ILFC (International Lease Finance Corporation).

Celui-ci sera baptisé « Didgeree Blue », référence au didgeridoo, un instrument des aborigènes d’Australie. Les dénominations de la compagnie et de l’appareil ont été trouvées par des Australiennes, respectivement Teresa Manuel et Irene Wilson, lors d’un concours lancé par Virgin Blue pour trouver le nom du nouveau transporteur transpacifique. Une stratégie à présent classique au sein du groupe Virgin pour faire connaître une start-up auprès de ses passagers éventuels.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.