J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

24/07/2007

Airbus accusé d'avoir touché jusqu'à 205 milliards de subventions

Airbus accusé d'avoir touché jusqu'à 205 milliards de subventions

 

Les Etats-Unis ont accusé Airbus devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC) d'avoir reçu jusqu'à 205 milliards de dollars de subventions, a rapporté mardi un haut fonctionnaire européen qui a contesté ce montant "complètement ridicule".

Ce chiffre a été communiqué confidentiellement par les Etats-Unis à l'OMC avant la deuxième et dernière audition, prévue mercredi et jeudi, du groupe spécial chargé d'enquêter sur les subventions versées par des Etats européens au constructeur aéronautique, a précisé le responsable de la Commission européenne qui a requis l'anonymat. Washington évalue ainsi entre 100 et 205 milliards de dollars le total des sommes versées par les Européens à Airbus depuis la naissance de l'avionneur en 1967, en incorporant à cette somme les intérêts courus chaque année, a-t-il indiqué.

L'évaluation américaine "est assez absurde. Ils ont calculé ça de façon totalement ridicule en gonflant les chiffres", a estimé le fonctionnaire européen. La somme de 205 milliards représente huit fois la capitalisation d'EADS, la maison-mère d'Airbus, a-t-il fait valoir, pour se demander où sont passées les sommes en question. Les Etats-Unis et l'Union européenne s'accusent mutuellement depuis octobre 2004 devant l'OMC de verser des subventions illégales à leur constructeur aéronautique respectif, Boeing et Airbus.

En calculant les sommes en cause de la même manière que le font les Américains, le montant des subventions reçues par Boeing et contesté par Bruxelles ne serait pas 23 milliards de dollars mais 305 milliards, a observé le haut fonctionnaire. Le verdict de l'OMC dans le cas des subventions à Airbus n'est pas attendu avant décembre prochain et dans le cas de Boeing en juin 2008.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.