J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

11/07/2007

Panne de pilotes: le problème touche tout le secteur

Panne de pilotes, le problème touche tout le secteur

 

"Comme toutes les compagnies aériennes belges et européennes, Brussels Airlines est actuellement confrontée au fait que la demande de pilotes expérimentés est plus grande que l'offre", réagit mardi Geert Sciot de Brussels Airlines, aux articles parus dans quelques quotidiens francophones au sujet d'une pénurie de pilotes au sein de la compagnie.

"Les nouvelles compagnies aériennes, les opérateurs low-cost ainsi que les compagnies de la région du Golfe approchent de manière très active les pilotes des compagnies aériennes existantes avec des offres d'emploi et des conditions salariales attrayantes d'un point de vue fiscal. Vu la qualité de leur formation, leur connaissance des langues et leur expérience, les pilotes belges sont très demandés. Par conséquent, depuis quelques mois, un nombre plus élevé que d'habitude de pilotes quittent définitivement les compagnies belges pour une carrière à l'étranger", ajoute M. Sciot.

Pour faire face à cette pénurie, l'association belge des compagnies aériennes (BATA) a demandé aux autorités belges de prendre des mesures urgentes pour sauvegarder la compétitivité des compagnies aériennes belges sur le marché mondial du travail. "Cette compétitivité souffre actuellement cruellement du fait que les compagnies belges ne peuvent offrir les mêmes avantages fiscaux que leurs concurrentes étrangères", dit
M. Sciot. La pénurie rencontrée ces dernières semaines par Brussels Airlines a également plusieurs autres causes, outre les départs pour des motifs financiers.

"Plusieurs pilotes expérimentés sont, pour des raisons médicales ou familiales, temporairement ou définitivement dans l'impossibilité d'exercer leur métier de pilote. Pour répondre à la demande croissante des voyageurs, Brussels Airlines a aussi ajouté à son offre plus de vols qu'initialement projetés. Des équipages additionnels doivent être engagés pour assurer cette production supplémentaire", précise le communiqué. Selon M. Sciot, le management de Brussels Airlines a, en accord avec son association de pilotes, pris toutes les mesures nécessaires à court et à plus long terme pour opérer le programme de vol prévu et pour garantir l'offre et la qualité opérationnelle des vols.

"Aucun problème ne se pose donc pour les passagers. Des formations de pilotes sont prévues et nous recrutons actuellement très activement des pilotes", insiste-t-il.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.