J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

31/05/2007

Le nouvel aéroport d’Abou Dhabi se dessine

Abu Dhabi 1

 

Abou Dhabi est en pleine croissance. Que ce soit dans le domaine culturel avec le Louvre ou sportif avec le grand prix de F1 en 2009, rien ne freine l’expansion de l’émirat. Ceci est particulièrement visible dans l’aérien avec la croissance soutenue de la compagnie nationale Etihad Airways qui entraîne avec elle celle de l’aéroport. L’ADAC (Abu Dhabi Airports Company) a d’ailleurs profité du salon aéroportuaire de Dubaï, qui se déroule du 28 au 30 mai, pour faire le point sur l’avancée des travaux sur la plateforme d’Abou Dhabi.

Abu Dhabi 2


Le petit aéroport qui pouvait accueillir 3,5 millions de passagers par an a en effet bien grandi. Submergé par le transit de 5,2 millions de personnes en 2004, il a en effet dû se développer très rapidement et a ouvert en six mois un nouveau terminal portant les capacités d’accueil à 6,8 millions de passagers en 2005. Mais Abou Dhabi en attend dix millions pour 2010. C’est pourquoi un projet bien plus vaste a été lancé dans le but de pouvoir recevoir plus de quarante millions de voyageurs et manipuler 2,5 millions de tonnes de fret par an. S’étalant de la fin de l’année 2006 à 2010, il prévoit tout simplement l’ouverture d’un nouvel aéroport au nord de la plateforme actuelle et représente un investissement de 6,8 milliards de dollars.

 

Une avancée soutenue
Un troisième terminal devrait ouvrir à la fin de l’année. Celui-ci ne sera cependant qu’une installation intérimaire destinée à soutenir la croissance d’Etihad avant l’ouverture du « Midfield Terminal » en 2010. Il comptera huit portes d’embarquement pouvant accueillir des appareils long-courriers, dont deux seront prêtes à recevoir l’Airbus A380. Cinq millions de passagers pourront s’y rendre chaque année.

A cette même période entrera en service la seconde piste de l’aéroport. Située à 2km au nord de celle actuellement opérationnelle, elle sera équipée catégorie III. Sa longueur est de 4.100m et elle pourra recevoir l’A380.

 

 

Entre les deux pistes va peu à peu émerger une nouvelle tour de contrôle, dont la conception et la supervision des travaux sont revenues à la filiale d’ingénierie d’Aéroports de Paris ADPi. De design très moderne et haute de 110m, elle pourra gérer 70 mouvements par heure, grâce à la présence de huit contrôleurs en vigie et douze autres en salle d’approche. ADPi prévoit sa livraison à la fin de l’année 2008.

Abu Dhabi 3

 


A l’horizon 2010
La zone située entre les deux pistes verra aussi la construction d’un nouveau terminal : le « Midfield Terminal ». Sa conception a été achevée et sa construction devrait commencer dans le courant de l’année. Lors de sa mise en service, prévue pour 2010, il devrait compter plus d’une trentaine de portes d’embarquement et pouvoir accueillir vingt millions de passagers. Son expansion continuera cependant pour atteindre une capacité de quarante millions de voyageurs qui seront répartis entre quatre-vingt portes d’embarquement. L’ouverture du « Midfield Terminal » sonnera la fermeture de toutes les installations actuellement en service, à l’exception de la première piste.

 

Car le plan prévoit également l’aménagement d’une nouvelle zone cargo capable de traiter 2,5 millions de tonnes de fret par an. Cinquante hectares seront dédiés à cette activité, une surface sur laquelle seront construits trois terminaux dont deux seront exploités exclusivement par Etihad Crystal Cargo.

Abu Dhabi 5

 


Enfin, l’aéroport d’Abou Dhabi compte devenir un centre d’affaires dynamique avec l’ouverture d’une zone franche de sept millions de mètres carrés sur la plateforme. Mais il va devoir compter avec l’expansion effrénée de son voisin de Dubaï. L’émirat est en effet également en train d’agrandir son aéroport tout en en construisant un autre près du port et de la zone franche de Djebel Ali. Bien plus grand, celui-ci devrait à terme, en 2017, compter six pistes et pouvoir accueillir 120 millions de passagers par an.


> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.