J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

25/05/2007

Air France KLM s’envole

Air France KLM s'envole

 

Air France KLM ne ralentit pas son ascension, bien au contraire. Le groupe franco-néerlandais a présenté ses résultats pour l’année fiscale 2006-2007 le 24 mai et a toujours autant le vent en poupe. Le résultat d’exploitation a enregistré une progression fulgurante de 32,5% et s’élève à 1,24 milliard d’euros. Un bilan qui prouve, s’il en était besoin, que la fusion de 2003 a réussi et même occasionné des bénéfices supérieurs aux attentes.

Avec un chiffre d’affaires de plus de 23 milliards d’euros en augmentation de 7,6%, Air France KLM atteint un nouveau record. Mais celui-ci et celui du résultat d’exploitation ne devraient pas tenir très longtemps : le groupe prévoit une nouvelle amélioration pour l’année fiscale 2007-2008. En attendant, les excellentes performances de l’exploitation, qui font état d’une hausse de 4,4% du trafic et témoignent d’un très bon coefficient d’occupation de 81,4%, ont tiré le bénéfice net vers le zénith. Il a en effet explosé et pris 80% par rapport à 2006, si l’on ne prend pas en compte le résultat exceptionnel issu de la vente d’Amadeus l’année dernière.

Air France KLM s'envole (2)

 


La forte croissance de la recette unitaire et les effets du plan d’économies se sont cependant conjugués à la hausse continue des prix du carburant qui continue de peser de tout son poids sur les résultats des compagnies aériennes mondiale. Chez Air France KLM, elle a occasionné plus de 718 millions d’euros de dépenses supplémentaires malgré une couverture efficace. Avantageuse pour plusieurs années encore, celle-ci commence cependant à légèrement s’éroder et le poste devrait grever de plus en plus les futurs bénéfices.

Une fusion exemplaire
2007 marque également la fin de la période initiale de la fusion entre Air France et KLM. Le bilan que Jean-Cyril Spinetta et Leo van Wijk en ont tiré est plutôt bon. En trois ans, le chiffre d’affaires du groupe a été multiplié par 1,3, le résultat d’exploitation par 3,4 et la marge ajustée par 2.

Air France et KLM vont à présent passer la vitesse supérieure dans l’intégration. Le nouveau plan pour les années à venir prévoit une organisation directionnelle encore plus intégrée. Aujourd’hui, la direction du groupe se présente sous la forme d’un comité de gestion stratégique. Maintenant, un comité exécutif va être créé qui intègrera les responsables au niveau du groupe dans des domaines comme le financement, le réseau ou le marketing.


Jusqu’à présent, les deux compagnies du groupe avaient également des programmes de réduction des coûts distincts. Un programme commun va être mis en place, sous le nom de « Challenge 10 ». Le but est de réaliser 1,4 milliard d’économies sur trois ans, donc d’ici à 2010, soit 3% des coûts unitaires sur trois ans. 49% d’entre elles seront réalisées sur la rationalisation des process et l’augmentation de la productivité. Pour ce dernier point, le but est d’atteindre une croissance de 35% entre 2003/2004 et 2009/2010.

L’autre domaine dans lequel des grandes économies seront effectuées (340 millions d’euros) est la flotte. Air France KLM envisage en effet de renouveler ses appareils. Outre le retrait total des Boeing 747-200 cargos d’ici à la fin de l’année, Air France a annoncé qu’elle se séparerait de l’intégralité de ses B747-400 (de passage et de fret). Elle va également commencer à remplacer une trentaine d’Airbus A320 vieillissants. KLM devrait s’atteler à la tâche un petit peu plus tard.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.