J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

22/05/2007

L'avion solaire "Solar Impulse" va traverser l'Atlantique

Lavion solaire Solar Impulse va traverser lAtlantique

 

Le "Solar Impulse", un avion fonctionnant à l'énergie solaire, traversera l'Atlantique dans le sillage de Charles Lindbergh avant de tenter en 2011 un tour du monde digne des pionniers de l'aviation, a annoncé mardi le concepteur de l'appareil, le Suisse Bertrand Piccard.

Le prototype de l'appareil ne doit cependant prendre son premier envol que dans un an. En attendant, Piccard, qui n'en est pas à son coup d'essai après le premier tour du globe en ballon réalisé en 1999, a présenté à l'aéroport de Genève un simulateur de vol de son "Solar Impulse", dont il a lancé l'idée en 2003.

Le programme de vols virtuels reproduit les conditions météorologiques auxquelles sera confronté le frêle et lent aéronef à l'énergie solaire. L'équipe au sol du "Solar Impulse" devra assurer à l'appareil une exposition maximale aux rayons du soleil pour charger ses batteries durant la journée. Elle devra aussi guider le pilote pour qu'il évite les turbulences, les vents défavorables et le mauvais temps.

Lavion solaire Solar Impulse va traverser lAtlantique (2)

 


"Mon rêve, c'est un vol entre New York et Paris: c'est le plus difficile à cause de la météo", commente le météorologue de l'équipe, Luc Trullemans. "Pour la première fois de ma vie, je suis tout le temps en train de chercher un rayon de soleil", plaisante-t-il. Chacune des cinq étapes prévues pour ce tour du monde sans précédent devrait durer entre trois et cinq jours.

"Nous ne savons pas du tout si le vol virtuel sera un succès ou non: nous sommes confrontés à des conditions réelles, donc cela peut être un échec", a expliqué Bertrand Piccard. "C'est vraiment une occasion d'apprendre", a-t-il dit aux journalistes, au centre de contrôle de l'aéroport de Genève, où l'expérience se déroule jusqu'à vendredi.

Avant de se lancer dans le tour du monde en mai 2011, l'équipe prévoit de réaliser d'abord la traversée des Etats-Unis sans étape, et ensuite de franchir l'Atlantique. L'appareil, construit en fibre de carbone, portera 250 mètres carrés de panneaux solaires sur des ailes d'une envergure de 80 mètres, soit l'équivalent de celles d'un Airbus A-380 de 580 tonnes.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.