J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

24/11/2006

Notre nouvelle compagnie est née !

Poutres en bois, lourdes tentures de velours rouge, parquet, miroirs, dorures et… boules à facettes. Tout indiquait que le hangar de maintenance de la zone Brucargo à Bruxelles allait être le théâtre d’un grand événement et d’une petite fête. Et en effet, c’est dans ce cabaret aménagé en son sein que SN Brussels Airlines et Virgin Express ont publié les bans le 7 novembre et annoncé le nom de baptême de leur bébé : Brussels Airlines.

Les heureux parents ont voulu maintenir jusqu’au bout le mystère sur le prénom et l’apparence de leur progéniture. Le premier Airbus A319, immatriculé OO-SSG, n’a été peint aux nouvelles couleurs qu’au dernier moment, à Amsterdam, et acheminé à Bruxelles dans la nuit du lundi 6 au mardi 7 novembre. Le but : éviter les flashes des spotters avant la révélation. Les appareils photo ont en revanche pu se déchaîner lorsque le rideau s’est levé et que le monocouloir est entré dans le hangar, tiré par les hôtesses de la compagnie.

A l’image de la livrée de SN Brussels, le fuselage est divisé en deux : la partie supérieure est blanche, la partie inférieure gris bleu. La queue est d’un bleu assez sombre qui descend jusqu’au ventre de l’appareil. Le nouveau logo occupe seul toute la dérive en lieu et place du célèbre « S » de la Sabena. Il s’agit d’un « b », référence à Bruxelles et à la Belgique. Il est formé par treize boules symbolisant à la fois l’abondance des destinations desservies par la nouvelle compagnie et les balises lumineuses des pistes d’aéroport. Ces boules sont rouges, de la couleur de Virgin Express.



On le retrouve également devant la marque, sur la partie blanche du fuselage de l’appareil. « brussels airlines », en minuscules, elle est écrite dans un bleu faisant écho à SN Brussels et sa qualité de service, mais en un peu plus soutenu. Elle a été choisie car elle illustre le positionnement géographique au cœur de l’Europe et s’assoit sur un nom reconnu dans le monde entier.

Mais la naissance n’a pas apporté que des changements visuels. Si Etienne Davignon conserve sa position de Président, Neil Burrows sera remplacé à sa place de Président Exécutif par Philippe Vander Putten.



Le jour des cinq ans de la faillite de Sabena, l’arrivée de Brussels Airlines marque surtout le lancement de deux nouveaux produits élaborés d’après les besoins constatés auprès des passagers. Si rien ne changera pour eux sur le réseau long-courrier, ils pourront choisir entre deux classes économiques lors de leurs déplacements sur le réseau européen : « b.flex » si leur priorité est la flexibilité du billet ou « b.light », basé sur le modèle low-cost, s’ils attachent davantage d’importance au prix. Ces deux services ont été mis en vente le 8 novembre. Ils ne seront cependant appliqués qu’à partir du 25 mars, lors de l’entrée dans le programme été de la nouvelle compagnie et de la disparition définitive des deux marques fondatrices.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.